L’histoire

Le Parc de Beauregard, un lieu chargé d’histoire

Patrimoine historique de la Ville de Saint-Genis-Laval, le parc de Beauregard abritait au XVIème siècle la résidence secondaire de la famille Gadagne, des banquiers florentins venus s’installer à Lyon.

L’Orangerie est, avec quelques vestiges de la demeure principale, tout ce qui reste de la splendeur de l’édifice de l’époque.

 

 

 

 

 

L’Orangerie

 

En 2003, est lancée l’idée d’un festival de musique baroque dans l’enceinte du parc de Beauregard. L’année suivante, l’orangerie de Beauregard accueille les 4 concerts de la 1ère édition.
Au fil des ans de grands artistes y ont été programmés : Philippe Jaroussky, Jordi Savall, Le Concert de l’Hostel Dieu, l’ensemble A Sei Voci, les Jardins de Courtoisie…

2011, un autre visage pour le festival
Pour ses 8 ans, le festival prend un nouveau tournant. Il souhaite désormais faire découvrir au plus grand nombre, les ambiances baroques et celles qui s’en inspirent… tout en ayant lieu chaque année à une saison différente.
2011 fut aux couleurs de l’automne, chatoyant et chaleureux…
2013 sous le signe hivernal, féérique et exaltant…
2014 fut une année printanière avec toujours plus de diversité et de curiosité.
2015 sous la chaleur estivale…

2017, Laissez-vous tenter !

La 12ème édition du Festival des Musiques de Beauregard avec ses musiques anciennes revisitées fait partie intégrante de la programmation du théâtre La Mouche devient biennal en alternance avec le Festival Paroles, paroles.

Sous la boule à facettes, tout le monde est invité à se découvrir sous une autre lumière ; les enfants des écoles à jongler, les familles à mener l’enquête, les salariés des entreprises mécènes à monter sur scène, les musiciens des écoles de musique à participer à une jam session, les artistes à créer de l’insolite et le public de tous les âges à déguster et danser lors du repas «renaissance» et du bal folk.

Le Festival fait la part belle aux arts croisés qui enrichissent, ainsi qu’à l’art de vivre, comme au temps des Gadagne.

Suivez l’actualité du festival sur Facebook

Recherche